Fête de Beaudinard - 29 mai 2010

De cen que ai dich
De cen que ai dich

Texte d'Alan PELHON - Poète Niçois (1946-1994)

Z'éditions 1989 (épuisé)


Lecture

par Henri (en Français)

puis André (en Occitan

en prélude au concert de Renat SETTE

Des Photos

Pour une lecture "pleine page" des diaporamas cliquez sur les sous-titres (en bleu)

Déclaration spontannée et émouvante d'André LAGIER

à la fin du conte musical "Jean des Pierres"

dit et chanté par Renat SETTE

André s'adresse à Renat
André s'adresse à Renat

« Jean  des  Pierres »


Un beau moment de poésie et de rêve devant l’église de Beaudinard.

Quelle bonne idée de Renat Sette d’avoir choisi cet endroit pour interpréter son conte musical !

Au fur et à mesure que l’histoire se déroulait, je n’ai pu m’empêcher de penser, en face de cette belle muraille vielle de presque deux cents ans, qu’un autre Jean des Pierres, né à Beaudinard, avait peut être écouté chanter le vent dans chaque pierre pour bien les choisir et construire un mur où "pas un caillou ne bougeait" et arriver ainsi à une harmonie parfaite.

 

Voici à peu près ce que j’ai dit à Renat Sette à la fin de sa remarquable interprétation qui m’a beaucoup ému.

Des Vidéos

Recevoir des Informations

Cliquez sur la photo

Affiches Concerts et Baleti

Concert 2012
Concert 2012